Pierre Courtois – Traits d’union

Courtois.mini

Caractéristiques techniques:
Date de publication : juin 2012
Beau livre grand format (29,5 x 26 cm)
216 pages
Bilingue français-anglais
Prix public : 45 €

Le livre
Dès 1970, en réutilisant les papiers de coupe de sa mère comme support de ses dessins, Pierre Courtois travaille sur ses premiers détournements d’objets. Les lignes imprimées de ces patrons, lues à travers la discrète coloration jaune de la feuille, deviennent les
points de départ et les composantes de paysages imaginaires. La légèreté et la transparence, les superpositions, les différentes lectures mises en relations, l’insertion d’éléments divers, la pratique de la découpe dans les paysages sont les lignes directrices de son travail. Son attachement aux traits, aux traces, aux points et à toutes les marques qui ponctuent une surface mais aussi l’importance donnée au rythme, à la tension et à la mesure sont autant d’éléments qui font partie de son vocabulaire de plasticien. Traits d’union regroupe pour la première fois les oeuvres de Pierre Courtois. Quarante années de travail et d’inspiration réunies ici sous la forme d’un beau livre magnifiquement illustré et commenté, en français et en anglais.

L’ artiste
Pierre Courtois débute son oeuvre de plasticien à la fin des années 60. En 1972, il reçoit le Prix Jeune Peinture Belge et participe à la création du groupe CAP (Cercle d’Art Prospectif). Diplômé en peinture de l’Institut Supérieur Saint-Luc de Bruxelles, il commence sa vie professionnelle en tant que designer jusque 1977. Pendant ces années et par la suite, Pierre Courtois reçoit plusieurs prix pour son oeuvre picturale. Ancien professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Namur, il enseigne depuis 1990 à l’IATA, à Namur. En 2009, il a été élu membre de l’Académie
royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique.

L’auteur
Olivier Duquenne est professeur d’art contemporain à l’Ecole supérieure des arts de l’image « Le 75 » à Bruxelles ainsi qu’à l’Académie des Beaux-Arts de Namur. Conférencier à l’Institut supérieur pour l’étude du langage plastique (ISELP), il est également critique d’art pour plusieurs
revues (Arte news, Flux news, etc.) et auteur d’articles et de préfaces pour divers catalogues consacrés à l’art contemporain. Il collabore aussi
comme indépendant auprès de différents musées, instituts de recherche ou cabinets d’expertise.

ajout_panier2