Charles Whiting – Le dernier assaut

image001Caractéristiques techniques :
Date de publication : octobre 2011
Format : 14 x 21,5 cm
320 pages
Reliure dos carré collé
ISBN : 978-287542-028-2
Prix promotionnel : 20 € 28 €

Le livre
Les historiens de la Deuxième Guerre Mondiale ont généralement admis que les Américains furent complètement surpris par la dernière offensive allemande, la percée en Ardenne en décembre, connue comme la Bataille d’Ardenne ou Bataille du Saillant. Mais furent-ils réellement pris par surprise? Dans cette remarquable réévaluation de ces jours dramatiques qui précédèrent le dernier Noël de la guerre, Charles Whiting affirme qu’ils ne
le furent probablement pas. Mais alors : « Si les Américains savaient que les Allemands arrivaient, pourquoi ne renforcèrent-ils pas leurs troupes dans le secteur faiblement défendu de l’Ardenne ? »
Depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, les détenteurs des archives concernant la Bataille d’Ardenne se sont toujours
opposés à tout examen de ces archives et ceci malgré le Freedom of Information Act. L’auteur soulève donc une autre question : « Quelqu’un essayerait-il de cacher quelque chose et pourquoi ? » Sur la base de ce qu’il put recueillir de ces archives, non encore classées, et des renseignements fournis par les nombreux survivants de la bataille avec lesquels il a été en contact, Charles Whiting tente de répondre à ces questions. Ce faisant, il suggère que, si et quand toutes les informations concernant la Bataille d’Ardenne seront rendues disponibles, il faudra peut-être reconsidérer sérieusement cette campagne brève mais sanglante dans laquelle des milliers de jeunes soldats américains perdirent la vie, à un moment où beaucoup estimaient la guerre comme pratiquement gagnée.

L’auteur
Charles Whiting (York, 1926-2007) s’engage à l’âge de 16 ans dans l’armée comme volontaire et sert en Belgique, en Hollande et en Allemagne dans un régiment de reconnaissance attaché à l’armée US et à l’armée britannique. Diplômé de l’université, il exerce différents métiers, dont instructeur de sous-officiers et d’officiers dans l’US Air Force. Il devient un auteur prolifique de romans de guerre, sous différents pseudonymes, tout en enseignant la littérature et l’allemand. En même temps, il écrit, sous
son nom véritable, des récits historiques concernant la Deuxième Guerre mondiale. Il est notamment l’auteur de La marche sur Londres (Editions Luc Pire, 2007).

ajout_panier